Janus

Grès émaillé, fer rouillé
50 x 25 x 45 cm
2020

Share it

Janus est le dieu romain des commencements et des fins, des choix, du passage. Il possède deux visages, l’un tourné vers le passé, l’autre vers l’avenir. Je l’imagines comme un chien errant à deux têtes. Celle qui se tourne vers le passé aboie contre sa propre queue. L’autre, tendue vers l’avenir, dresse ses oreilles. La partie centrale du chien est manquante. Ce vide suggère un présent qui se dessine comme un espace définitivement intangible et invisible.